Le Blog de Nicolas Beretti

Avec de l'entrepreneur et de l'auteur à l'intérieur

5 personnes

Poster un commentaire

20171227_174324

Vous noterez qu’il y a tout juste 5 poules. #AllégorieSubtile

–  » We’re the average of the 5 people we spend most time with« .

C’est ce que Tim Ferriss m’a répondu quand je lui ai demandé :

– » Tim, tu as monté ta première boite après tes études, comme moi ; tu as écrit ton premier livre à 27 ans, comme moi ; tu as écrit ton 2ème livre dans la foulée, comme moi…mais dans tout ce que TOI tu as fais, il y a 6 zéros en plus. Comment diable as-tu fait ??« 

Il a écrit cette phrase dans sa dédicace de son livre « La semaine de 4h« , et sur le coup, je me suis dit que je ne voyais pas vraiment en quoi ça pouvait bien m’aider concrètement, mais que c’était sympa de sa part quand même. A cet instant, avec Tim en train de me parler (et moi comme une groupie), cette phrase m’a semblé chouette, c’est le genre d’assertions contre laquelle tu ne peux pas être opposé ; elle sonne juste, elle est facile à retenir, ça pose quand tu la sors, l’air de rien, à un dîner. Puis les années ont passé, sans que je n’en réalise l’importance.

Je mesure seulement maintenant à quel point cette petite phrase est extrêmement puissante. Elle est tellement vraie, c’en est flippant. Dans cette vie qui est la vôtre, avec qui passez-vous le plus clair de votre temps ? Votre mari ou votre femme, votre conjoint, vos amis, vos collègues ou associés… Souvent, ce sont les mêmes personnes qui reviennent. 

La loi de Pareto doit s’appliquer ici aussi j’imagine : on doit passer peut-être 80% de notre temps avec 20% seulement de nos connaissances. Ces proches sont notre source d’énergie, d’idées, notre cadre de pensée, qu’on le veuille ou non (en effet, personne n’est étanche à son entourage). Nous sommes largement influencés par ce quotidien social qui nous occupe la plupart du temps, nous en sommes même le produit. Leurs idées se fondent en nous et nous les faisons nôtres.

Ces 5 personnes avec qui vous passez le plus clair de votre temps, quelque soit leur rapport avec vous (personnel ou professionnel), quelle énergie vous donnent-elles ? Vous tirent-elles vers le haut, ou vous tirent-elles vers le bas ? C’est assez cynique à faire, j’en conviens, mais tâchez de regarder la réalité en face, surtout par rapport aux rêves que vous nourrissez. Ces 5 personnes sont-elles en train de vous aider, d’une façon ou d’une autre, à les atteindre, ou bien vous freinent-elles, même avec la meilleure des volontés ?  Elles veulent peut-être votre bien, mais selon leur grille de lecture. Qui peut être néfaste pour vous, en réalité ! Vous nourrissent-elles d’énergie, d’envies, de connaissances ? Vous donnent-elles envie de vous dépasser ? 

  • Si c’est le cas, tant mieux, vous ne cesserez de vous rapprocher de vos buts, car ces 5 personnes sont pour vous un véritable carburant. Elles ne vous laisseront pas vous encroûter dans votre petit confort, votre petite routine, qui finit par tuer par l’absence d’horizons et d’oxygène. Elles vous nourriront, vous inspireront, vous remettrons en question… sans cesse, et tant mieux !
  • Si ce n’est pas le cas, et ce qui suit n’est que mon avis, prenez un brin de hauteur sur votre vie, souvenez-vous de vos rêves, de vos ambitions, de vos passions, et, pour chacune de ces personnes, soyez francs avec vous-même, sans jugement de valeur, rien que l’observation de vos émotions et des faits, et demandez-vous si véritablement, au quotidien, elles vous poussent hors de votre zone de confort et vous aident à vous réaliser.

Je suis archi convaincu que sortir de sa zone de confort, affronter ce qui nous effraie, ce que l’on ne connait pas, est le meilleur chemin pour se découvrir réellement, savoir ce qu’on a dans le ventre, et finalement ce qu’on vraiment envie de faire de cette brève étincelle qu’est notre existence.

Vous voudriez être plus libre dans votre vie ? Passez du temps avec des gens qui le sont. A force, vous absorberez leurs façons de penser et d’agir, et vous ferez la même chose. Une personne libre a appris à déléguer. Une personne libre a appris à faire confiance sans être naïf. Une personne libre a créé son propre système de rémunération, quel qu’il soit. Elle ne dépend pas d’un patron ou d’un manager qui, chaque année, l’évalue. Elle ne réclame pas ses congés, ni ne demande la permission pour ne pas aller au bureau. Cette liberté a un prix – immense: c’est la responsabilité. En passant du temps avec des entrepreneurs,  notamment ceux qui, parmi eux, sont sortis de la matrice « compétition – argent – pouvoir » qui ne mène qu’à la ruine de l’âme, vous apprendrez à oser, à dire non, à remettre l’argent à sa place. L’argent n’est qu’un serviteur, votre serviteur, et non un maître ; si vous courez derrière lui, vous perdrez littéralement votre vie à la gagner. Or le temps reste à mon sens ce que vous avez de plus précieux au monde. Et j’entends par « liberté » le pouvoir de choisir en conscience quoi faire de ces quelques années qui nous sont imparties. On ne sait pas combien il nous en reste, autant ne pas les gâcher. Choisir selon sa volonté propre, en suivant sa propre lumière, son Mini You, c’est être sûr de prendre le bon chemin, quel qu’il soit, parce que c’est celui que nous construisons chaque jour pour nous-mêmes sans nous mentir. 

Vous voudriez avoir plus d’argent ? Rapprochez-vous de gens qui, selon vous, sont riches. Imprégnez-vous de leurs méthodes et habitudes. Agissez comme eux. Et vous deviendrez riche. Par exemple, que font bien des gens qui ont de l’argent ? Ils investissent dans l’immobilier. Alors faites la même chose. Tout de suite. Un petit apport, un petit emprunt, achetez un studio dans une ville qui bouge (en LMNP ou en PINEL), et louez-le. Puis recommencez (les banques prêtent plus facilement quand elles voient que vous louez sans souci). Puis recommencez. Au bout d’un moment, vous aurez des centaines de milliers d’euros en patrimoine immobilier. Et vous réaliserez (ou pas) que vous aussi, vous êtes passé de l’autre côté de cette barrière qui vous semblait peut-être si loin auparavant. Vous avez des biens, vous les louez, vous en achetez d’autre, vous jouez au Monopoly. Vous êtes « riche ». Et c’est là que vous réalisez que l’argent ne fait pas le bonheur (il y contribue, certes). L’argent vous permet simplement d’acheter de l’énergie à d’autres gens pour faire ce que vous ne voulez / pouvez pas faire, tandis que ces mêmes autres gens vous donnent de l’énergie (=argent) pour que vous fassiez quelque chose en échange. Remettre l’argent à sa place, c’est démystifier son rapport à la richesse et c’est, je crois, paradoxalement un bon moyen d’accueillir une forme d’abondance dans sa vie. Si vous en êtes le maître, l’argent vous trouvera: il cherche toujours un maître à servir. Si vous êtes son serviteur, il vous évitera, ou pire, vous consumera. 

N’oublions pas une chose simplissime: nous ne sommes que le produit de nos habitudes. L’essentiel de votre vie est en pilote automatique, comme les neurosciences le savent bien. Vos habitudes alimentaires et sportives déterminent votre forme actuelle ; vos habitudes de lecture ou de télé déterminent votre culture générale ; vos habitudes de loisirs déterminent vos compétences extra-professionnelles (dessin, musique, couture, chant, peinture…), etc… Et souvent, si ce n’est toujours, on retrouve dans vos habitudes les 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps. Vous en êtes la simple moyenne.  

Tim Ferriss est devenu « l’homme le plus intéressant du web » (Wired), l’auteur de 5 best-sellers et un homme riche en passant le plus clair de son temps à rencontrer des gens extraordinaires et à déconstruire leur vie et leur quotidien. C’est en étant avec eux, tout le temps, qu’il est devenu lui-même l’un d’eux. Il n’a pas appris dans un livre à devenir intéressant ; il n’a pas suivi de formation. Il a été une éponge auprès de gens qui, pour lui, sont passionnants et/ou extraordinaire. A force, lui aussi l’est devenu. Ce qui marche pour lui marche pour tout le monde !

N’oubliez pas : vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous côtoyez le plus. Tout simplement. Je vous souhaite qu’elles soient des personnes inspirantes, intelligentes, bienveillantes qui vous poussent, chaque jour à donner le meilleur de vous. 

Bonne année 2018 à tous !

Publicités

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s