Le Blog de Nicolas Beretti

Avec de l'entrepreneur et de l'auteur à l'intérieur

Vos 7 actions indolores pour sauver la planète en 2017

2 Commentaires

Cette fois-ci, on va parler un peu de notre belle petite planète. Elle mérite bien quelques minutes de notre attention, avec ce qu’on lui fait subir.

earth

Elle est pas trop belle, franchement ?

Je ne vous ferai pas ici une énième et pénible démonstration  sur le réchauffement climatique, rassurez-vous – en outre, je ne suis pas compétent. Je voudrais juste dire quelques mots simplement en cette veille de nouvelle année, le moment idéal pour (encore une fois) se fixer de bonnes résolutions. 

Or donc,

les dernières constations des scientifiques sont sans appel: le réchauffement climatique est plus rapide et plus intense que prévu. Ce n’est pas une hypothèse, ce n’est pas quelque chose que nous verrons peut-être un jour dans le futur, mais bien le présent. Le présent le plus collant qui soit, malheureusement, car chaque jour, chaque minute qui passe aggrave un peu plus la situation.

Une chose est certaine: nous sommes tous coupables. Je suis coupable. Certaines de mes habitudes, certains de mes achats sont tout simplement mortels pour la planète. Je ne suis pas un consommateur: je suis un véritable tueur. Les générations futures, si elles existent, nous tiendrons tous pour responsables de ce massacre irréversible, soyons-en sûrs.

Chaque minute, près de 900 arbres sont abattus en Amazonie. Les 3/4 des espèces vivantes sont menacées à très court terme. Nous avons provoqué en deux siècle l’extinction de masse la plus rapide que la Terre ait jamais vu (peut-être que l’astéroïde qui a éteint les dinosaures a été un poil plus rapide, mais c’est de la triche).

Parallèlement à cette extinction de masse, et parce que quitte à faire de la merde, autant le faire à fond, nous avons injecté dans l’atmosphère des quantités astronomiques de CO2, qui normalement aurait du rester sagement à plusieurs centaines de mètres sous terre, sous forme de pétrole et de gaz. Et comme vous le savez, ça réchauffe méchamment la Terre.

Ceci étant dit, notre propre extinction n’est pas inévitable – elle l’est si nous ne changeons rien dans les 50 prochaines années. L’humain étant égoïste et flemmard par définition, inutile d’espérer que nous devenions tous spontanément des apôtres du développement durable. Encore un fois, je m’inclue dans le lot, je n’ai aucune leçon à donner, je viens de m’acheter une Ducati. Quand on est humain, on est con, c’est comme ça, il faut prendre ce paramètre en compte dans la stratégie de lutte contre le réchauffement climatique.

Mais, malgré la Ducati, et histoire d’apporter mon petit caillou à l’édifice, je voulais vous proposer pour 2017 d’imprimer et de coller la liste suivante sur votre frigo ou au bureau , de la partager sur Facebook et sur Twitter, histoire que peut-être dans votre entourage au moins une personne s’en inspire fasse aussi, qui en entrainera une autre, etc…

Nous ne sommes rien tout seul mais n’oublions pas qu’à 7 milliards nous avons réussi à détruire la Terre. Ne nous sous-estimons pas ! 

Cette liste ci-dessous est constituée de 7 actions simples, indolores et très efficaces pour d’une part réduire vos émissions de CO2, et d’autre part capturer une partie de celles que vous émettez. Gardez-les en mémoire et tentez de les appliquer, parce que vous, vous le pouvez. Je le peux. L’immense majorité de la population terrienne a malheureusement d’autres priorité immédiates, comme par exemple survivre, boire ou manger. Nous, nous avons nous le luxe de pouvoir agir et de faire le bien sans diminuer notre niveau de vie d’un iota. Donc, je vous propose qu’on se bouge, dès maintenant, comme ça on pourra au moins se regarder dans le miroir plus tard, même si tout s’effondre.

1. Mangez moins de viande

Vous le savez déjà, mais autant le rappeler: l’élevage de viande est une catastrophe environnementale. Nous autres humains n’avons absolument aucun besoin de manger de la viande à chaque repas, ni même chaque jour. Si nous étions carnivores, nous ne mâcherions pas notre nourriture comme des herbivores et nous n’aurions pas la dentition de nos amis brouteurs d’herbe, ni des intestins aussi longs. Point final (mais si le sujet vous intéresse, regardez comment ce type en parle). J’adore la viande, j’en mange de temps en temps, mais j’ai cessé d’acheter et de manger des steaks chez moi. C’est déjà ça. Et chaque mois qui passe, j’en mange un peu moins dehors. A la place, il y a les oeufs ou les protéines végétales. C’est tout aussi bien, voire meilleur, pour nos organismes déjà gavés de sucres et de gras. Pour les plus sceptiques d’entre vous, ceux qui pensent que la viande ça rend fort, ce type est vegan.

2. Plantez 2 arbres tout de suite

Si vous lisez cet article tranquillement depuis votre smartphone ou votre ordinateur, vous faites sans doute partie des 5% d’humains les plus privilégiés de la planète. Dépenser quelques euros maintenant pour planter des arbres ne vous rendra pas plus pauvre. Cela ne me rendra pas plus pauvre. 5 minutes après avoir procédé au paiement, je l’aurai oublié; au pire, j’en serai fier et content. Ces deux arbres, vos deux arbres à vous, vont pouvoir, tous les jours pendant les 15 ou 20 prochaines années, capturer sagement et gentiment des tonnes de CO2 et les transformer en beau bois et en jolies feuilles vertes qui raviront vos poumons et vos yeux. Si chaque européen finançait la plantation de deux arbres en 2017, alors l’Europe pourrait planter 1,5 milliard d’arbres en un an. Imaginez la quantité de CO2 qu’ils pourraient capturer et la quantité d’oxygène qu’ils pourraient libérer. Vous aimez respirer ? Moi aussi ! Sans oxygène, je vous garantis qu’on va passer de longs dimanches ennuyeux. Alors plantons deux arbres immédiatement, ensemble, d’accord ? Cliquez ici si vous êtes d’accord, et ici si vous voulez consciemment détruire la terre et pourrir l’avenir de vos enfants. En écrivant ce post, j’ai planté 5 arbres au Sénégal pour 7,50€. 2 cafés (ou un seul au Starbucks). Voilà. Je ne suis pas mort. Et des gens vont planter des arbres demain matin au Sénégal, et je pourrai voir où ils sont. C’est pas plus compliqué!

3. Arrêtez d’acheter des produits contenant de l’huile de palme

Pendant que des gens sont, maintenant et grâce à vous, en train de planter vos deux arbres, tâchons simultanément d’arrêter d’en couper autant chaque minute. Une des grandes coupables de la déforestation massive est la culture de l’huile de palme. Non seulement cette merde est mauvaise pour notre santé, ultra pauvre en terme nutritive et grasse comme pas permis, mais en plus c’est à cause d’elle qu’on rase des millions d’hectares de magnifiques forêts pleines de vie et d’oxygène. Récemment, devant un paquet de gâteaux BN, je me suis surpris à vérifier sur l’emballage s’il y avait nous non de l’huile de palme. Alors qu’ils osaient parler de développement durable sur l’emballage, les gâteaux étaient truffés d’huile de palme. Dans ce cas-là, face ce type de nourriture, adoptez un geste ultra simple: reposez-le dans son rayon et ne l’achetez pas. Si vous et des millions d’autres cessez d’acheter des produits contenant de l’huile de palme, alors les producteurs d’huile de palme arrêteront d’en produire. C’est le bon côté de l’économie de marché: en tant que consommateurs, nous sommes collectivement très puissants. Alors l’huile de palme n’est la pas la panacée, et la déforestation ne s’arrêtera pas pour autant. Mais si vous avez le temps d’aller en Amazonie ou Indonésie pour surveiller des arbres vous-mêmes, tant mieux ; sinon, depuis notre Monoprix ou Carrefour, le simple fait de ne pas acheter peut aider. Un peu. C’est déjà ça, non ?

4. Débranchez vos appareils électriques

Après une grosse journée de boulot, un bon film le soir, ça fait du bien. A la fin, j’imagine que comme tout le monde, vous éteignez votre télé. C’est bien, mais vous pouvez faire nettement mieux. Votre télé, comme bon nombre de vos autres appareils électriques (lecteurs DVD, box internet, consoles de jeu…), consomment un max d’électricité même éteints. Sur un cycle de vie classique d’un de ces produits, on estime qu’il aura consommé plus d’énergie éteint qu’allumé. Stupide, non ? Une simple chose à faire: groupez-les et branchez-les sur une multiprise. Une fois que le film est terminé, débranchez la multiprise, ça débranchera tout d’un coup, et allez dormir du sommeil du juste. En plus votre facture EDF s’allègera.

5. Chargez votre smartphone pendant la journée

Le soir arrive, votre smartphone n’a plus de batterie. Comme il vous sert aussi de réveil, pour être sûr de vous réveiller le lendemain matin, vous le branchez la nuit pour qu’il soit à 100% au réveil. Je me trompe ? 

Je ne vous jette pas la pierre, je faisais la même chose. Puis je suis tombé sur un article qui m’a appris que rien qu’en France, le simple fait qu’on laisse tous nos smartphone branchés pendant la nuit nécessitait 2 centrales nucléaires à plein régime. Le truc débile dans l’histoire, c’est que votre smartphone, une fois chargé, reste branché toute la nuit et continue à consommer pour rien. Alors à partir de maintenant, faites simple: s’il vous reste de la batterie le soir au moment d’aller dormir, mettez votre smartphone sur le mode avion (très économe en énergie), mais ne le chargez pas, il vous réveillera tout pareil au petit matin. Et pendant votre petit-déjeuner ou une fois au bureau, retranchez-le. Bim, deux centrales nucléaires vont pouvoir se reposer en 2017 et vous remercient.

6. Placez votre épargne dans un fonds ISR

Vous avez un compte en banque ? Vous avez un banquier ? Vous avez 3 sous de côté ? Demandez à ce qu’ils soient placés sur des fonds dits « ISR » (il y  a en tout plein par là). Non seulement ces fonds permettent le financement, dans l’économie réelle, de projets d’énergie solaire ou éolien par exemple, mais en plus ils rapportent autant si ce n’est plus que les autres placements.

L’ancien monde est en train de mourir, et ses vieilles habitudes avec. Le solaire et l’éolien sont en train de devenir les énergies les plus compétitives qui soient. Dès lors, elles génèrent et vont générer plus encore de la rentabilité pure. A la fin de l’année, vos gains financiers auront meilleur goût s’ils viennent d’une ferme solaire ou éolienne, vous ne pensez pas ?

7. Installez Ecosia

Enfin, la dernière action de la liste est peut-être la plus simple: vu le temps qu’on passe tous sur internet, autant le rendre utile. Pour ça, rien de plus simple: installez un moteur de recherche comme Ecosia. Ca prend une demi seconde. Vous aurez accès à peu près à la même information qu’avec Google, sauf que les profits publicitaires réalisés sont ici réinvestis pour planter des arbres. A l’heure où j’écris ces lignes, ils ont en planté presque 6 millions. Simple et pour le coup, vraiment pas fatiguant à faire, non ?

—-

Quelques actions bonus:

> Acheter moins de trucs inutiles: chaque truc inutile a nécessité des tonnes de CO2 pour être fabriqué et devenir inutile. Arrêtez donc d’acheter des trucs inutiles ! Ca ne vous rendra pas la vie plus douce. Et recyclez les anciens trucs inutiles qui trainent dans vos placards.

> Votre page d’accueil est Google.fr ? C’est beau, hein, tout ce blanc immaculé ? Le problème, c’est que pour éclairer votre écran en blanc comme ça, il faut un max d’énergie. Si votre écran était noir, eh bien il consommerait nettement moins d’énergie mais vous serait tout aussi utile. En plus, black is the new white, donc choisissez Blackle comme page d’accueil. C’est Google, mais en noir (plus d’infos ici). Plus classe, plus économe, démarquez-vous avec votre écran d’accueil, séduisez plus et sauvez les ours polaires.

> Triez vos déchets. Je connais encore des gens qui ne le font pas. Ils mériteraient la corde.

> Ne prenez l’avion que lorsque c’est nécessaire. Une des choses chouettes avec la transformation digitale, c’est la facilité avec laquelle vous pouvez organiser des visioconférences. Plus hype qu’un RDV en vrai, vous n’avez besoin que d’une connexion internet et de Skype, Hangout ou FaceTime. Et vous gagnerez un max de temps.

> Achetez une Tesla (si vous en avez les moyens). Je suis hyper jaloux des mecs qui roulent en Tesla. Non seulement ils ont une belle bagnole qui accélère comme une Ferrari, mais ils le font sans polluer (ou presque), et ils le savent, et ils vous le montrent bien, avec votre vieux diesel dégueu. J’adore les gros moteurs qui font du bruit, mais si je pouvais rouler en Tesla, je le ferais. Et je m’amuserai à torcher les mecs en Porsche au feu rouge, sans un bruit et un petit sourire prétentieux sur le visage. Parce que Elon Musk, quoi.

> Ne faites pas de gosse ! Le calcul est simple: on va être 9 milliards sur terre. C’est juste trop. Si on arrêtait un peu de faire des gosses, on finirait rapidement par être 3 milliards. Ca règlerait pas mal de problème. A la limite, si vraiment vous tenez à avoir un gamin, adoptez-le: ça ne crée pas un humain de plus, et ça rendra un gosse heureux. Et si vous voulez vraiment que ce soit votre ADN, bande de mégalomanes, alors bon sang, limitez-vous à un seul gamin. On est bien assez comme ça et aucun futur nouveau-né ne regrettera jamais de ne pas être né. Du moins ça me semble logique. C’est donc une solution qui ne fait de mal à personne, vous fera économiser beaucoup d’argent et vous permettra de vivre libre toute votre vie. Je n’ai pas de compétence pour en juger mais il me semble qu’il n’est écrit nulle part qu’avoir des enfants est la seule voie du bonheur et de l’épanouissement.

> Faites pipi sous la douche. C’est bête, mais rappelez-vous qu’à chaque fois que vous tirez la chasse, c’est du pur or bleu que vous gaspillez. Si vous faisiez pipi sous la douche, vous économiseriez en revanche 4 680 litres d’eau par an. Si tous les français s’y mettaient, nous pourrions collectivement éviter de prélever des nappes phréatiques déjà épuisées 300 milliards de litres d’eau potable. Et à ceux qui objecteraient: « eh mais c’est dégueulasse! », je répondrais: soyez cohérents, n’allez plus jamais dans une piscine publique dans ce cas. En outre, ça n’a rien de sale puisque l’urine est stérile, contrairement à la salive (si vous ne me croyez pas, allez lire par ici) ! Cracher sous la douche est donc bien pire que faire pipi d’un point de vue bactériologique. Merci à Karine pour cette idée simple que j’avais oubliée.

Allez, en 2017, on continue sur la lancée de 2016 qui n’était pas si horrible que ça (vous DEVEZ lire ça pour passer une belle journée), on termine de refermer le trou de la couche d’ozone (c’est en bonne voie) et on assume nos responsabilités de terrien en appliquant ces 7 actions toutes simples. Parce que nous le pouvons. Nous avons la chance d’avoir la capacité d’agir. Alors agissons, nous le devons à tous ceux qui, eux, ne le peuvent pas. En plus, l’économie verte est un choix logique car elle génère déjà des millions d’emplois.

Croissance économique verte, lutte contre le chômage et le changement climatique à la fois: que faire de mieux pour 2017, je vous le demande ?

Très belle année à tous !

Publicités

2 réflexions sur “Vos 7 actions indolores pour sauver la planète en 2017

  1. Très bonne question. J’imagine que c’est loin d’être parfait, mais déjà son usine de fabrication de batterie (Gigafactory) est 100% solaire. Si les toitures de tous les Carrefour, Auchan et autres étaient déjà alimentés en solaire, je serais content…Je ne sais pas ce que Musk a prévu pour le recyclage, je vais essayer de me renseigner – surtout avant d’acheter ma Tesla (quitte à rêver!) !

  2. question sur la tesla… comment le recyclage des batteries sera effectué ? c’est un peu comme la fin de vie des centrales nucléaires ? on verra plus tard ?

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s