Le Blog de Nicolas Beretti

Avec de l'entrepreneur et de l'auteur à l'intérieur


Poster un commentaire

#ViteFaitBienFAit: lisez n’importe quoi en ligne 2 à 3 fois plus vite sans effort

Vous le savez peut-être, je suis (un peu) obnubilé par l’efficacité. Or dans nos métiers du tertiaire (pour ceux que cela concerne), la matière brute que vous manipulez à longueur de journée reste de l’information. Tant que vous ne serez pas maçon ou ébéniste (et c’est dommage, car il en manque), vous passez le plus clair de votre temps à ingurgiter de l’information d’un côté et à la transformer en une autre information de l’autre (rapport, note, PowerPoint, « reco », « pitch », ce que vous voulez).

Autrement dit, plus vous serez capable « d’ingurgiter » de l’info rapidement, moins de temps cela vous prendra et plus vous aurez de temps pour faire autre chose. Combien de temps passez-vous chaque jour à lire ? 3 heures ? Faites le compte, c’est énorme. Pensez à toutes ces notes, ces synthèses, ces documents Word, ces pages Wikipedia, ces dossiers PDF… 5 heures par jour ? Imaginez que vous divisiez ce temps de lecture par 2. Juste par 2. C’est facile, voici comment.

Lire la suite

Publicités


6 Commentaires

Vite Fait Bien Fait : comment ne plus avoir mal au dos en 4 minutes par jour

Pour ce premier article de la série « Vite Fait Bien Fait » qui vise à partager de bonnes astuces d’efficacité applicables dans la vie de tous les jours, on va commencer avec le mal de dos.

Le mal au dos est un sujet que j’ai malheureusement dû apprendre à connaître, puisque par malchance, nombre des accidents que j’ai pu avoir m’ont touché le dos. La liste n’est pas exhaustive, mais en vrac, ma colonne vertébrale a subi :

– un accident de moto, avec tassement vertébral du à la violence du choc (la moto aussi s’est tassée, mais dans la voiture du type qui m’a coupé la route)

– un « saut à l’élastique » depuis le sommet d’un arbre, dans lequel vous remplacez l’élastique par une corde d’escalade (avec le recul, je peux admettre que c’était assez débile)

– une grosse gamelle sur une plaque de glace en snowboard, où bien entendu c’est le dos qui a tout encaissé

– un entrainement de TaeKwonDo qui a mal tourné (3 semaines de béquilles pour ne pas mobiliser la colonne vertébrale)

Tout ça pour vous dire que j’ai passé pas mal de temps chez le kiné et que, comme j’ai toujours refusé de passer à des sports plus doux, type piscine ou belotte, il m’a fallu trouver un moyen pour que mon dos tienne le coup et reste solide, moyen si possible qui ne me prenne pas beaucoup de temps et qui soit efficace. Et ça marche, puisque je pratique toujours le TaeKwonDo!

Soigner son mal de dos : la théorie

La colonne vertébrale est comme le mât d’un voilier : elle supporte énormément de contraintes. Sur un voilier, pour « soulager » le mât, on a installé des haubans : ce sont les câbles qu’ont voit autour du mât sur l’image ci-dessous. Ils encaissent les forces liées au vent qui gonfle les voiles et évitent au mât de tout simplement se briser.

Haubans voilierPour le dos, il faut voir un peu les choses de cette manière : votre colonne vertébrale est votre mât, et si elle déjà fragilisée (accident ou usure), vous devez d’autant plus lui fournir l’aide de haubans. Ces haubans, ce sont vos abdominaux et vos muscles lombaires. Plus ceux-ci seront toniques, plus ils seront à même d’encaisser à la place de votre colonne les différentes contraintes que vous lui ferez subir. Inutile de préciser que si vous êtes en surpoids, perdre quelques kilos vous aidera grandement à avoir moins mal au dos. Comment construire ces précieux « haubans » naturels qui vous aideront à ne plus avoir mal au dos ? Voici les petits exercices rapides que je m’impose tous les matins et qui m’ont tout simplement ôté mon mal de dos.

Soigner son mal de dos : la pratique

Suivez cette petite checklist pendant quelques jours, et vous devriez voir une nette amélioration. Dès que j’arrête ces exercices plus de 4 ou 5 jours, le mal de dos reprend…

1. Au réveil, encore dans votre lit, allongé sur le dos, amenez doucement les deux genoux à votre poitrine en expirant lentement. Levez-vous sans geste brusque ensuite. Ce petit étirement soulage et remet un peu en place toute la chaine postérieure avant que la gravité associée à la position verticale ne vienne lui imposer des contraintes.

2. Avant ou après le petit déjeuner, comme vous voulez, prenez 4 minutes pour faire du gainage. Le gainage a l’avantage, par rapport aux exercices de renforcement musculaires classiques des abdos, d’être moins agressif pour la colonne vertébrale (moins de torsions répétitives). Installez un tapis en mousse sur le sol, ou une simple serviette de bain si vous n’avez pas de tapis de sol, et faites comme suit :

3. Face contre le sol, sur les coudes et sur la pointe des pieds, dos bien droit, tenez au moins 1 minute sans bouger comme sur l’image ci-dessous. Faites bien attention de ne pas cambrer votre dos, il doit rester bien rectiligne :

 Gainage mal au dos

4. Ensuite, pivotez sur un des deux côtés, sur un coude et sur la tranche du pieds, et là encore, sans bouger, tenez 1 minute. Changez de côté, et tenez 1 minute. Cet exercice renforce vos obliques :

Gainage oblique mal au dos

5. Terminez par un gainage postérieur en tenant 1 minute en positon de « plagiste », sur les coudes et sur les talons, dos surélevé et toujours bien droit : 

gainage lombaires mal au dos

Faites ces petits exercices chaque matin, ils ne vous prendront que 4 minutes (vous pouvez vérifier l’addition) et devraient sincèrement vous aider à ne plus avoir mal au dos du tout.

Par ailleurs, 2 astuces simples à appliquer dans la vie de tous les jours vous éviteront de nombreux désagréments:

– Lorsque vous avez quelque chose à ramasser par terre, ne pliez pas le dos mais les jambes. En clair, mettez-vous accroupi s’il le faut mais ne vous penchez pas en avant: vous surchargez vos lombaires.

– Lorsque vous portez quelque chose de lourd, contractez en permanence les abdominaux pour soulager le dos.

Evidemment, évitez aussi les accidents de moto, les plaques de glace, les sauts à l’élastique avec une corde d’escalade, etc…