Le Blog de Nicolas Beretti

Avec de l'entrepreneur et de l'auteur à l'intérieur


1 commentaire

Plus grand, plus fort, plus méchant

Il revient !

« Stop au PowerPoint! », mon premier bouquin, a fait peau neuve. Plus de contenus, encore plus de (mauvais) jeux de mots, de la charge violente et sans concession contre PowerPoint, cette 2ème édition n’a pas peur d’aller au combat et de dénoncer, noms à l’appui, les responsables de ce désastre intellectuel  qu’on nomme « slides ».

Après un passage en chirurgie esthétique, la couverture elle aussi a pris un coup de jeune, et plus lumineuse que jamais, elle vous attend avec impatience dans toutes les bonnes librairies, FNAC et autres Amazon. Comme il n’y a pas encore de commentaires sur cette nouvelle édition, le premier qui en laisse un et y inclut la phrase « Pourquoi, il fallait que j’en prende ? » gagne un petit cadeau.

Capture d’écran 2016-04-01 à 11.31.04

Encore plus méchant: Stop au PowerPoint 2, le Retour.

Merci d’éviter de provoquer des émeutes si jamais il ne devait rester qu’un seul exemplaire du livre; nous tâcherons d’acheminer les 12 millions d’exemplaires produits dans les plus brefs délais. On m’a reporté en effet des échauffourées dans certaines paisibles villes de province, et la plupart des préfets, bien que prévenus de la sortie du livre, n’ont pas nécessairement pris la mesure des attroupements que cela va générer devant les libraires.

Soyez donc patients, et d’ici là, bonne lecture !

2564223-emeutes-de-villiers-le-bel-7-a-15-ans-de-prison-requis-en-appel

« On veut Stop au PowerPoint! On veut Stop au PowerPoint! » C’est ce que scandaient ces jours-ci ces d’ordinaire paisibles habitants d’une petite ville de province frustrés de constater que l’ouvrage était déjà en rupture de stock dans toute la France.

Publicités


Poster un commentaire

Le petit commentaire Amazon du mardi qui fait plaisir

A propos de « Stop au PowerPoint », et avec 5 étoiles :

« A mon avis il s’agit d’un des deux meilleurs bouquins sur PowerPoint avec le précurseur récent qu’est LA PENSEE POWERPOINT dont le sous titre évocateur est : « Le logiciel qui rend stupide? ». Je recommande vivement la lecture de ces deux ouvrages car ils font tout deux le point de manière rigoureuse sur les qualités et sur les défauts, dont on n’a pas souvent conscience (en ce qui concerne les seconds). Ils ne conseillent pas, pour autant, de jeter le bébé avec l’eau du bain ! »

#Happy

Merci, Louis Marchand !


3 Commentaires

Les 10 commandements de la présentation

LES 10 COMMANDEMENTS DE LA PRESENTATION

On l’a déjà dit : l’abus de présentations PowerPoint mal conçues et mal présentées nuisent à l’intelligence collective. « Les présentations saturent les disques durs, la bande passante et les cerveaux », disait le PDG de Sun Microsystem. Comme tous ces automobilistes qui se disent excellents conducteurs mais sont toujours trop nombreux à avoir des accidents, en entreprise tout le monde pense savoir se servir de PowerPoint, et pourtant tout le monde subit à longueur de journée des présentations d’un ennui apocalyptique.

Ces 10 astuces vous aideront à réussir à coup sûr votre présentation. Elles sont issues du livre Stop au PowerPoint! et d’articles de Nancy Duarte parus dans Harvard Business Review.

> Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de L’Express.

1 – UNE PRESENTATION SI NECESSAIRE SEULEMENT TU FERAS

Avant même de commencer à parler de présentation, assurez-vous que vous avez réellement besoin de présenter quelque chose. Demandez-vous systématiquement si une note de synthèse ne pourrait pas avantageusement remplacer votre présentation. La note de synthèse constitue un effort intellectuel de concision de l’information permettant d’exprimer cette dernière le plus clairement possible avec le moins de mots possible. S’il n’y a pas réellement nécessité de présenter visuellement quelques chose, ne présentez rien.

2 – TA BIG IDEA CLAIREMENT TU EXPRIMERAS

Avant de commencer à travailler sur votre présentation, focalisez-vous sur votre discours. Quelle est l’idée essentielle que votre auditoire devra retenir de votre intervention ? Quelle est LA big idea de votre présentation ? Ce fil rouge de votre discours ne constitue en aucun cas le thème de votre présentation : c’est au contraire une opinion que vous exprimez à ce sujet, c’est la raison pour laquelle ces gens sont venus vous écouter vous leur en parler. Faites l’effort d’exprimez votre Big Idea avec une phrase commençant par exemple par « Ma présentation démontre que…. » ou « Je voudrais qu’ils réalisent que… » Une présentation type « Résultats financiers trimestriels » n’exprime pas une Big Idea : si c’est tout ce que vous avez à communiquer, envoyez un tableau par email. Annoncez votre Big Idea dès le début de votre présentation si vous avez l’intention de démontrer votre idée, ou placez-la à la fin si vous préférez tenir en haleine votre auditoire jusqu’à la dernière minute.

> Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de L’Express.

(Bonus:)

Stop au PowerPoint - PowerPoint ennui


Poster un commentaire

PowerPoint peut-il tuer ?

16 janvier 2003.

La navette Columbia est sur son pas de tir, en Floride. Le décollage est annoncé, les moteurs des boosters d’appoint crachent un déluge de feu et la navette, majestueux oiseau de l’espace, s’élève lentement.

Accident navette Columbia - PowerPoint - Stop au PowerPoint

Quatre-vingt secondes après le décollage, alors que la navette effectue un virage à près de 21 300 km/h à une altitude de 60 km, un morceau de mousse isolante se détache du réservoir externe central et vient heurter les boucliers thermiques situés sous l’aile gauche. L’énergie libérée par le choc étantdémultipliée par la vitesse de la navette, le débris de mousse est vaporisé à l’impact. Lorsque les ingénieurs au sol s’en rendent compte en visualisant les films de surveillance, les responsables de la mission lancent un processus de réflexion en interne pour déterminer les risques potentiels de cet incident quant au retour de la navette sur Terre, spécialement lors de son entrée dans l’atmosphère, phase extrêmement délicate où la température sur le bord de l’aile dépasse 1650°C, à une vitesse de 27 000 km/h.

Or, alors que la navette est toujours en orbite, c’est sur la base de présentations PowerPoint que seront menées, au sol, les analyses techniques pour tenter de déterminer le niveau de risque que subira l’équipage lors du retour sur Terre, 12 jours après le décollage. Plus précisément, afin de déterminer l’angle avec lequel le débris a heurté l’aile, son poids et son énergie cinétique au moment de l’impact, les ingénieurs préparent 3 rapports, représentant un total de 28 slides PowerPoint.

Si les niveaux hiérarchiques inférieurs des slides font bien mention des risques réels encourus par l’équipage, les niveaux supérieurs (titres des slides, bullets points) sont plus optimistes, à tel point que l’idée de faire appel aux images haute résolution de l’armée américaine pour déterminer l’ampleur des dégâts est finalement écartée.

Après 12 jours de mission en orbite autour de la Terre, la navette explose lors de sa rentrée dans l’atmosphère.

L’enquête officielle menée par la NASA démontrera par la suite l’inefficience de PowerPoint en tant qu’outil de communication, de par l’impact infra-ordinaire de sa médiation cognitive.

Comment se manifeste cette médiation ? Par quels biais cognitifs PowerPoint peut-il ainsi agir jusqu’à transformer le sens même des informations qu’il porte ?

Tout ceci est expliqué dans la première partie du livre


Poster un commentaire

« Moi aussi je veux un PowerPoint pourri à mon mariage », ou l’art de résumer tout un livre vite fait & bien fait

Je pense que tout le monde maintenant est tombé sur cette photo de Anne Thouret qui, honnêtement, m’a bien fait rigoler, mais au cas où vous l’ayez manquée, je vous la livre ci-dessous parce qu’elle vaut le détour (je n’ai pas trouvé de site internet de Anne Thouret, si quelqu’un l’a sous la main, je le cite volontiers!). Elle illustre à merveille l’intro de « Stop au PowerPoint ! », dans laquelle ça parle mariage au détour d’un passage sur l’organisation moderne du travail et son indéboulonnable mode projet. Mais trêve de bavardage, voici la photo :

"Moi aussi je veux un PowerPoint pourri à mon mariage", photo de Anne Thouret, 16 décembre 2012. Quand la pensée PowerPoint s'invite dans la rue

Photo de Anne Thouret prise pendant la manifestation de dimanche 16 décembre 2012.

Merci Anne pour cette perle photo !! 🙂